Copyright WOODIA - 2017
Réalisation annei.fr

forêts Tag

En France métropolitaine on dénombre 16,3 millions d’hectares de forêts, répartis sur l’ensemble du territoire, selon une dernière étude de l’inventaire forestier national.

Cela équivaut presque à 30% de sa superficie ! À elle seule, la France héberge 10% de toutes les forêts européennes, elle fournit une des meilleures biodiversités, et est le quatrième pays le plus boisé après la Suède, la Finlande et l’Espagne.

Une forêt c’est quoi ?

La forêt est une zone d’une superficie d’au moins 5 000 m2 avec des arbres atteignants une hauteur de plus de 5 mètres à maturité, un couvert boisé de plus de 10 % et une largeur moyenne d’au moins 20 mètres. Elle exclut les terrains boisés dont l’utilisation principale du sol est agricole ou urbaine.
Les bosquets, territoires occupant une superficie supérieure ou égale à 500 m2 et inférieure à 5 000 m2 avec un couvert boisé de plus de 40 %, sont exclus de cette définition.

 

La forêt diminue-t-elle ?

Sur notre territoire, la superficie des forêts augmente de 0,7 % par an, depuis les années 80. Actuellement, la forêt française représente 16,9 millions d’hectares, (31 % du territoire). C’est la superficie la plus grande derrière l’agriculture qui occupe plus de la moitié de la France.
Les raisons de cet essor sont attribuées entre autres à la déprise agricole et au boisement des terres agricoles, et dans une moindre mesure aux changements climatiques qui favorisent la croissance et la productivité des arbres.
Les plus grandes augmentations, sont localisées sur le pourtour méditerranéen ainsi qu’en Bretagne. Dans les régions traditionnellement forestières, comme le nord-est et les landes, la progression est moins importante.

Où trouve t’on le plus de forêts ?

Les trois départements français qui possèdent le plus de forêts sont : la Corse-du-Sud, le Var et les Landes.
Les trois régions les plus boisées de France sont : la Corse, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Bourgogne-Franche-Comté.
Huit départements ont un taux de boisement inférieur à 10 % : la Manche, la Vendée, le Pas-de-Calais, la Mayenne, la Loire-Atlantique, le Calvados, les Deux-Sèvres et le Nord.

À qui appartient la forêt ?

Trois-quarts des forêts en France métropolitaine (12,6 millions d’hectares) sont la propriété de personnes privées.
La forêt publique représente 1/4 des forêts françaises. Elle se divise entre les forêts domaniales (1,5 million d’hectares) et les autres forêts publiques (2,7 millions d’hectares), principalement des forêts communales.
Dans les régions de l’ouest, la part des forêts privées est beaucoup plus élevée que dans le reste de la France (+ de 90 %) pour les régions Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire et Bretagne. La région Grand Est est l’unique région où la forêt privée est en minorité (44 %).
Les propriétaires de forêts privées sont libres d’ouvrir ou non leur domaine au public. La majorité optent pour un accès libre et illimité à leur forêt.

Feuillus ou conifères ?

On trouve majoritairement des feuillus dans nos forêts. Ces essences représentent 67 % de la superficie forestière (9,9 millions d’hectares).
Les essences de feuillus se trouvent principalement dans les plaines ou à moyenne altitude. Les essences de conifères sont présents principalement en montagne, dans les Landes, ainsi que dans les plantations plus récentes de l’ouest.
Les essences mixtes se trouvent la majorité du temps en moyenne montagne ou dans les massifs forestiers accueillant les deux autres sortes d’essences.