Copyright WOODIA - 2017
Réalisation annei.fr

terrasse bois Tag

Vous avez décidé de poser une terrasse en bois et vous hésitez entre faire appel à un artisan, passer par un magasin de bricolage ou vous lancer vous-même. En effet, choisir un partenaire pour réaliser ce travail n’est pas toujours chose aisée. Voilà pourquoi nous conseillons de passer par un professionnel de la terrasse bois.

 

 

Pourquoi passer par un professionnel ?

 

L’expérience
En effet seul un artisan avec de solides années d’expériences saura vous accompagner dans la réalisation, mais également l’expertise de votre terrasse en bois.  Optez pour une entreprise à taille humaine, apte à vous proposer une analyse de votre projet, des conseils sur les procédés et matériaux les plus adaptées ainsi qu’un service technique et d’après-vente de grande qualité. Faites réaliser une étude personnalisée de vos besoins pour des réalisations sur-mesures

Les retours clients
Avant de vous décider pour un artisan ou une entreprise, renseignez-vous sur sa réputation, consultez son site internet, découvrez ses réalisations, les avis clients etc…. Pour poser votre terrasse bois, il faut plus qu’un simple prestataire de service en aménagements extérieurs, c’est un véritable partenaire de votre projet dont vous aurez besoin. L’artisan doit être capable de vous accompagner à chaque étape de l’installation, il doit aussi prendre en compte vos souhaits, vos choix esthétique ainsi que la configuration du terrain pour faire aboutir votre projet dans le temps imparti et conformément au devis établi.

Le savoir-faire
Une relation de confiance avec votre poseur de terrasse est un bon point de départ, mais être épaulé, c’est bien mieux. Un bon artisan digne de ce nom dispose d’une équipe d’experts dédiée à votre projet afin de vous offrir les meilleures prestations possibles. Chaque étape de la construction mérite d’être analysée par un expert dans son domaine, par rapport au type de projet que vous avez défini, comme :

  • La pose d’une terrasse (avec ou sans piscine)
  • L’installation d’un garde-corps de qualité et dans les normes de sécurité
  • La rénovation d’une terrasse en bois ancien
  • L’extension d’une terrasse de jardin
  • La création d’une extension de maison
  • L’installation de brises-vues ou d’une clôture
  • Etc.

 

 

Tous ces projets nécessitent un soin et une écoute particulière et c’est précisément ce que l’on demande à une entreprise qui va intervenir à la maison.Elle doit faire montre d’un savoir-faire important ainsi qu’un sens de l’innovation permanent. Elle doit veiller aux nouvelles technologies dans le domaine de la terrasse en bois afin de garantir performances, durabilité, respect de l’environnement et robustesse.

Un show-room

Un showroom pour une meilleure visualisation de votre projet.
Préférez une entreprise disposant d’un espace d’exposition de leurs produits. En passant dans les locaux, vous pouvez découvrir les produits et services que l’artisan peut mettre à votre disposition ou encore d’une présentation de projet complet sur écran. Prenez le temps d’exposer votre projet, les experts seront à votre écoute.

Je désire un devis pour une terrasse

Profitez de notre weekend portes ouvertes le 15 et 16 septembre 2018

Venez découvrir nos produits et de parler de votre projet. Vous pourrez découvrir dans notre showroom les produits Woodia, les différents types de bois que nous utilisons ainsi que nos produits de la marque grad.

 

Chez WOODIA, l’aménagement extérieur ne se limite pas à la terrasse, pour que vous puissiez profiter pleinement de votre espace extérieur, nous vous proposons une gamme de produits complète, qui allie robustesse et fiabilité.

WOODIA vous accompagne dans toutes vos démarches d’extension de votre maison. Grâce à son savoir-faire et son expérience en matière d’aménagement extérieur, nous saurons répondre parfaitement à vos attentes en vous fournissant des produits de marques reconnues sur-mesures et personnalisables. Profitez de ce weekend pour rencontrer nos spécialistes et exposer votre projet.

 

 

 

Terrasse, volets, menuiseries, palissades, bardage… Le bois, matériau noble, esthétique et performant, semble idéal, mais il a la réputation d’être compliqué à entretenir. Une idée reçue qui n’est plus d’actualité aujourd’hui : bien mis en œuvre, le bois est un matériau résistant et durable.

 

La bonne essence , au bon endroit
Le choix du bois et la qualité de sa pose sont primordiaux : ils conditionnent, à 90 %, sa durabilité et sa facilité d’entretien. Alors, tous les détails sont importants !

Bien posé
Jamais en contact avec de l’eau stagnante, jamais en contact direct avec le sol ! Il convient de favoriser l’écoulement des eaux de pluie. Pour une terrasse par exemple, prévoir une légère pente ou des lames rainurées.

Bien choisi…
Selon son utilisation (terrasse, carport…), il faut privilégier les bois naturellement résistants : douglas, châtaignier, mélèze, robinier.

Bien préparé
Il est tout à fait possible d’utiliser d’autres essences, mais ceux-ci doivent être traités contre les insectes et les champignons. Ces traitements peuvent être appliqués par le fabricant. De nouveaux procédés de préservation se sont à présent développés et sont parfaitement efficaces, tel que le bois traité thermiquement ou par oléothermie.

Bien protégé
Si on opte pour laisser le bois à l’état naturel, celui-ci, sous l’effet des UV, va acquérir une patine naturellement protectrice de teinte gris-argentée. Si vous désirez garder l’aspect original du bois, ou lui donner une autre couleur, il faudra appliquer une couche de protection de peinture ou de lasure. Certaines de ces protections incluent également des biocides qui vont protéger le bois contre les agressions dues aux champignons, moisissures et autres nuisibles.

Faciles à entretenir
Avec un bois bien judicieusement et bien installé, l’entretien est rapide, économique et durable !

Les bons produits
Opter pour des produits microporeux en phase aqueuse : non filmogènes. Ceux – ci permettent au bois de respirer, de plus, ils sont meilleurs pour le bois et respectent l’environnement. Certains de ces produits sont garantis de 5 à 10 ans.

Suivez les recommandations
Certains produits et certains bois ont besoin d’une sous-couche (bois acides, gras, à fort tanin ou très résineux…).

Les pigments oui, mais raisonnablement
Plus une peinture ou une lasure est chargée en pigments (couleur), plus longtemps elle protègera le bois. Mais méfiance ! Un coloris trop sombre va entraîner un échauffement du bois quand celui-ci est exposé aux rayons du soleil. Sont donc à proscrire, les vernis transparents ainsi que les peintures noires !

Brossage ou ponçage
Avant de passer une couche d’entretien, il faut poncer grossièrement ou brosser le bois : un trop grand nombre de couches peut empêcher la respiration du bois à long terme.

Zéro entretien, c’est possible ?

Tout-à-fait, mais il faut accepter que votre bardage ou votre terrasse prenne une patine grise avec les années ou en choisissant des produits peints en usine. Un nettoyage basique suffit pour une bonne paire d’années !

Conclusion
Tenez compte du degré d’exposition du bois selon son utilisation.
– Optez pour la bonne essence de bois selon sa durabilité et son utilisation.
– Si nécessaire, appliquez un traitement de préservation.
– Selon l’aspect et la fréquence d’entretien recherchés, choisissez une finition adaptée.
– Entretenez régulièrement… si nécessaire !

Je désire un devis pour un garde-corps

Quelles sont les démarches à respecter pour faire installer une terrasse en bois ? A quel moment doit-on faire une demande de travaux ou déposer un permis de construire ?

 

Lien naturel entre la maison et le jardin, la terrasse en bois est un endroit idéal pour se détendre et se retrouver lors d’un moment de convivialité entre amis ou en famille. Avant de créer la terrasse de vos rêves, voici quelques règles à observer.
Vous désirez vous offrir une terrasse, pour pouvoir en profiter des beaux jours et des soirées d’été, surtout  que vous avez opté pour le revêtement idéal pour votre terrasse. Mais avant de vous lancer dans les travaux, il vous faut vous informer des différentes réglementations et procédures à prendre en compte. En effet, on ne fait pas toujours ce que l’on veut, même lorsque l’on est propriétaire.

Vous vous posez des questions quant aux formalités qui vous attendent avant de pouvoir profiter pleinement de votre terrasse ? Devez vous obtenir un permis de construire, ou une simple demande de travaux est elle suffisante ?
Quelles sont les règles à respecter lorsqu’on installe une terrasse ? Doit-on déposer une déclaration de travaux pour une terrasse non couverte ?
Parce qu’il n’est pas toujours évident de s’y retrouver et de démêler le vrai du faux, que vos connaissances vous disent tout et son contraire, voici la réponse à votre question : Devez-vous déposer une demande de travaux ou un permis de construire ?

Construction de terrasse : la réglementation

Avec la fin des mauvais jours, les températures qui remontent, l’envie de profiter de vos extérieurs vous gagne ! Que vous souhaitiez construire une terrasse sur plots, en bois, en grès Cérame, ou en carrelage, la réglementation en vigueur et qui vous est applicable est celle-ci :

 

Si vous êtes propriétaire d’une maison :

La construction d’une terrasse non couverte, peu importe sa superficie, n’impose pas de déclaration de travaux à condition qu’elle soit de plain-pied, c’est-à-dire non surélevée ou très faiblement surélevée. Cela concerne la majorité des terrasses.
Si sa hauteur est comprise entre 40 et 60 cm (et au-delà), c’est-à-dire qu’il s’agit d’un terrasse surélevée par rapport au terrain, un permis de construire peut-être nécessaire selon votre lieu de résidence. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

A noter :

Selon sa surface et celle de votre maison, la construction d’une terrasse peut modifier le montant de votre taxe d’habitation à la hausse. De même, si elle est couverte en permanence (hors tonnelle, pergolas d’été, parasol pliable), votre terrasse augmente le montant de votre taxe. Renseignez-vous au préalable auprès des impôts.

Vous êtes copropriétaire :

Il vous faut l’autorisation du syndic avant de vous engager dans les travaux qui touchent modifient l’aspect de l’immeuble, aux sols et aux murs, notamment si vous risquez de compromettre l’étanchéité du sol.

En résumé :

  • votre terrasse n’est pas surélevée et est non couverte ? Qu’importe sa surface, vous n’avez pas à déposer de permis de construire ou faire de demande de travaux en mairie,
  • votre terrasse est surélevée (40 à 60 cm) ou couverte en permanence: renseignez-vous auprès de votre mairie.
  • Les terrasses nécessitant une surélévation sont soumises à une déclaration préalable ou un permis de construire, en fonction de la surface créée.
Je désire un devis pour un garde-corps

Enfin, voilà l’été, et on a naturellement envie de profiter de son balcon, sa terrasse ou son jardin. Pourquoi ne pas aménager votre extérieur selon vos envies. Embellir, fleurir, meublez… Voilà quelques idées comment aménager son extérieur.

 

Le balcon

On pourrait croire qu’un petit espace ne serait pas pratique, mais  avec un peu d’imagination et de créativité, il est tout à fait possible d’optimiser votre balcon pour profiter au maximum de cet espace et s’y reposer, y déjeuner, y pratiquer ses loisirs préférés, etc…

Pour les passionnés de jardinage, de petits bacs à jardiner, pratiques et esthétiques, vont venir apporter une touche de verdure et ainsi participer à l’ambiance et à la décoration, sans empiéter sur votre espace vital.

Pliables, empilables, modulables, les meubles de jardin savent se faire confortable et peu encombrants. Du côté des accessoires enfin, la tendance est à la praticité. Il est possible d’utiliser le garde-corps pour y installer ou y accrocher une multitude d’objets décoratifs ou utilitaires : un petit barbecue, une lampe baladeuse ou un sac de rangement.

La terrasse

Dans la tendance du in/outdoor, on considère aujourd’hui la terrasse comme une vraie pièce à vivre supplémentaire, dont on entend profiter au quotidien, pour y manger au soleil en famille ou entre amis, s’y allonger, pour un moment de farniente, organiser des soirées. Si l’objectif est d’y créer un vrai cocon douillet, un cadre confortable, pas question en revanche de subir le voisinage lors de ces moments privilégiés. La solution ? Les systèmes d’occultation, comme les brise vues ou les panneaux mobiles, pour se protéger facilement des regards indiscrets et conserver son intimité.

Côté plantations, place aux pots déco et élégants, aux bacs à fleurs en bois aux formats variés afin d’y créer du rythme, et agrémenter l’espace de plantes diverses et égayer sa terrasse. Mais aussi aux mini potagers, très pratiques pour faire pousser les plantes aromatiques ou les tomates cerises pour l’apéro !

Le jardin

De nos jours, le jardin est perçu comme une véritable prolongation de l’habitation. Pour y retrouver le même confort qu’à l’intérieur, il n’y a pas à hésiter ! On peut y concevoir une parfaite réplique de notre intérieur cosy, un salon de jardin en bois, un canapé, des fauteuils et une table basse, des luminaires, prévus spécialement pour un usage en extérieur, et pourquoi pas un tapis !

L’extérieur, c’est également la possibilité d’ activités diverses en famille. Pourquoi ne pas proposer aux petits de s’occuper d’un lopin de terre pour y faire pousser fleurs et légumes ? Ou installer un poulailler, très  tendance en ce moment, un portique de jeux en bois, une cabane en bois ! Et pendant que les petits seront occupés dans leur cabane, bien à l’abri des regards des adultes, les grands auront le temps de préparer la soirée qui se déroulera en bonne compagnie, autour du barbecue.

La piscine

Une piscine dans le jardin ou sur la terrasse apporte un luxe supplémentaire à votre extérieur et ajoute un atout formidable à votre maison. Si vous habitez éloigné de la mer, c’est aussi une excellente façon de prendre un bain rafraîchissant en été. Il est tellement tentant de sortir sur la terrasse et se rafraîchir dans l’eau en soirée !
Avoir sa propre piscine semble souvent un rêve hors de portée, mais il n’est pas forcément aussi inaccessible qu’il n’y paraît. Un platelage en bois est beaucoup plus facile à façonner en fonction de la forme de la piscine et ne nécessite pas les mêmes drainage et lissage coûteux que le béton.

 

Vous avez à présent, toutes les cartes en main pour vous constituer une belle terrasse, balcon ou jardin pour passer quelques moment au calme entouré de verdure. À vous de jouer !

Lorsque votre terrain est de plain-pied avec la maison, installer une terrasse n’a rien de compliqué. Mais si vos pièces de vie sont à l’étage ou que votre terrain est en pente, il va falloir penser à une terrasse sur pilotis.

 

La législation

La première démarche à effectuer est d’aller vérifier la faisabilité de votre projet auprès de la mairie de votre commune, car il peut être soumis à un permis de construire ou à une déclaration préalable. En cas de déclaration préalable, si la commune ne répond pas, le projet est entériné dans le délai d’un mois. En cas de permis de construire, vous pouvez attendre la réponse jusqu’à trois mois si vous êtes dans le périmètre d’un monument historique.

Pour une terrasse inférieure à 50 centimètres de hauteur, aucune démarche particulière est à faire. Au-delà de cette hauteur il faut faire une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie si elle fait entre 5 et 20 m² et une demande de permis au-delà. Concernant les caractéristiques – hauteur, profondeur maximum de votre terrasse –, référez-vous au PLU de votre commune. Dans des cas extrêmes, celle-ci peut même imposer un matériau ou des coloris spécifiques.

Le voisinage

L’article 678 du Code civil est clair : on ne peut avoir des vues droites ou fenêtres d’aspect, ni balcons ou autres semblables saillies sur l’héritage clos ou non clos de son voisin, s’il n’y a 19 décimètres de distance entre le mur où on les pratique et ledit héritage. En résumer, les vues droites sont proscrites en deçà de 190 centimètres de recul par rapport à la propriété du voisin.

En cas d’installation en limite de propriété, il est conseillé de rencontrer votre voisin pour lui expliquer votre projet, il est toujours bon de privilégier de bonnes relations ! Les vues plongeantes sont interdites. Un brise-vue de 1,90 mètre de haut est obligatoire entre les deux propriétés et il devra dépasser la terrasse de 60 centimètres en longueur pour éviter les vues obliques.

Quel bois ?

Il y a trois grandes familles de revêtements de terrasses :

  • Les résineux : Pin traité, pin douglas, mélèze, des bois qui proviennent de France ou d’Europe ou encore le red cedar, originaire d’Amérique du Nord.
  • Les bois thermochauffés : Des bois locaux plus tendres, comme le frêne ou le peuplier, peuvent couvrir les terrasses s’ils ont reçu un traitement au four qui les durcit tout en les rendant plus résistants aux nuisibles
  • Les bois composites : Ce ne sont pas des essences naturelles, mais de la sciure mélangée à de la résine, en proportion variable.

Quelle taille ?

Pas moins de 3,50 m². En deçà, vous n’aurez pas la place pour une table, un parasol, des bacs à plantes, un barbecue. De plus,il n’est pas aisé d’agrandir une terrasse. 4 x 5 mètres est la bonne taille pour une terrasse quand on a de la place. Ce n’est pas tant la taille qui fait le prix d’une terrasse que sa structure. Or, celle-ci varie assez peu, peu importe sa taille.

Quel garde-corps ?

Un garde-corps est primordiale lorsque la terrasse se situe à plus 1 m de haut et les normes françaises sont strictes en matière de sécurité (article R*111-15 du Code de la construction et de l’habitat).
Les barreaux verticaux ne doivent pas être espacés de plus de 11 centimètres. Côté matériaux, le Plexiglas, le verre et l’Inox sont appréciés pour leur effet transparent et discret. Le bois, quant à lui, est apprécié pour son style naturel ou traditionnel et chaleureux.

Je désire un devis pour une terrasse sur pilotis

La création d’une terrasse fait partie intégrante du projet de construction d’une maison, a l’instar des autres pièces. En effet, quoi de plus agréable, que de profiter du moindre rayon de soleil ou de soirées en famille ou entre amis ?

L’une des premières questions à se poser, avant d’installer une terrasse, est celle de l’orientation.

Comment orienter sa terrasse?

Tout le monde aime passer du temps à l’extérieur dès les premiers beaux jours. Pour ce faire, rien ne vaut une belle terrasse agréable. Elle permet de profiter du soleil et de son jardin à la maison. Lors d’une construction ou d’une rénovation, installer une terrasse est un investissement qui en vaut la peine.

La première chose à faire avant même de choisir la forme ou les essences de bois, est de penser l’orientation de celle-ci.

La pose d’une terrasse peut être conditionnée par la configuration du terrain : par exemple lorsque le terrain est incliné ou que les maisons voisines sont très proches. L’emplacement des pièces dans l’habitation joue également un rôle. Si vous n’êtes pas concernés par ces conditions, vous pouvez librement choisir l’emplacement qui vous convient le mieux. Néanmoins, il convient d’être vigilant quant à son implantation. En effet, chaque option présente des avantages et des inconvénients.

Nord, sud, est ou ouest ?

Les terrasses orientées sud sont les plus nombreuses. Une terrasse orientée plein sud ravira les adeptes du soleil et de la bronzette, car elle permet de profiter du soleil presque toute la journée. Les pièces de l’habitation situées côté terrasse baigneront elles aussi dans un flot de lumière permanent. Néanmoins si l’afflux de lumière est clairement un avantage, les fortes chaleurs en été le sont nettement moins. Il est alors conseillé d’y ajouter un store ou une pergola.

 

Les terrasses orientées au nord beaucoup moins fréquentes ; c’est en général un emplacement imposé par la configuration du terrain ou de la maison. Une terrasse orientée nord sera toujours à l’ombre. S’il cette orientation procure un avantage en été, lorsqu’ il fait très chaud, vous ne pourrez pas en profiter longuement en fin de journée, au printemps et à l’automne.

 

Notre conseil, si vous possédez une terrasse orientée nord : transformez-la en jardin d’hiver. Cela vous ajoutera une pièce qui pourra servir, par exemple, de bureau ou de lieu de détente. Réfléchissez bien avant d’installer votre terrasse  au nord si vous aimez passer du temps à l’extérieur, vous pourriez regretter votre choix.

Une terrasse orientée vers l’est sera parfaite pour profiter pleinement des tout premiers rayons de soleil et prendre un petit déjeuner en plein air. Quand le soleil sera à son zénith, vers le milieu de la journée, la façade de la maison amènera progressivement un peu d’ombre. Les plantes apprécieront également ce mélange agréable de lumière et d’ombre.

 

 

Une terrasse orientée ouest sera idéale pour profiter de l’extérieur en fin d’après-midi et le soir, lorsque le soleil commence à décliner et que ses rayons se font moins intenses. Vous n’aurez pas de soleil dès le matin, ce qui peut être agréable pendant les périodes de grosses chaleurs, mais vous pourrez prendre de longs bains de soleil l’après-midi et profiter du soleil le soir jusqu’à ce qu’il se couche.

 

Embellir sa terrasse avec des plantes

Et si vous apportiez une touche de couleur à votre terrasse? Ornez-la avec quelques fleurs et plantes que vous choisirez par rapport à  l’orientation de la terrasse. Certaines préfèrent en effet les endroits frais et ombragés tandis que d’autres adorent le soleil. Si votre terrasse est exposée aux rayons directs du soleil, vous pourrez même y cultiver des fraises ou des tomates, par exemple, dans des bacs adaptés.

 

Je désire une un devis pour une terrasse

Vous avez décidé de vous offrir une terrasse pour les beaux jours qui vont arriver. Ouverture sur votre jardin, elle vous permet de passer du bon temps entre amis ou en famille et en même temps vous augmentez la surface utile de votre maison.

 

Mais comment choisir la terrasse la plus adaptée à votre situation et à vos désirs ? Voici quelques questions à vous poser avant de concrétiser votre projet.

A quel endroit ?

C’est en effet, la première question à vous poser. l’emplacement de votre future terrasse est important. Il faut prendre en compte plusieurs critères entrent pour déterminer son emplacement idéal.

  • L’orientation : à quel moment de la journée souhaitez-vous profiter du soleil ? À quel point la terrasse sera-t-elle exposée aux intempéries ? Cette orientation sera importante pour le choix du revêtement de votre terrasse, et plus particulièrement sur sa couleur.
  • La proximité de la végétation : y a-t-il de l’ombre ? Y a-t-il des arbres à proximité qui risquent de gêner, de perdre des feuilles ou des fruits, ou au contraire d’apporter une ombre qui sera la bienvenue ?
  • L’inclinaison du terrain : y a-t-il une pente, dans ce cas, il faudra niveler ou opter pour une terrasse sur pilotis.
  • L’accès : par quelle pièce souhaitez vous accéder à la terrasse ? La cuisine, le salon, une chambre ?  

Quel type de terrasse ?

Selon vos goûts, selon l’architecture de votre habitation et de votre terrain, vous pouvez opter pour une terrasse :

  • Attenante, ou de plain-pied. Celle-ci est construite au même niveau que votre logement ;
  • Surélevée, à partir de 60 cm au-dessus du niveau du sol ;
  • Suspendue, ou sur pilotis, soutenue par une charpente fixée perpendiculairement à votre façade. Elle est soutenue par plusieurs poutres porteuses fixées au sol ;
  • Sur le toit, on parle alors de « toit-terrasse ».

Quelle taille ?

Une fois que vous avez défini l’emplacement et le type de la terrasse, il faut penser à sa dimension. Il est cependant utile d’avoir quelques repères en tête.

  • 3 mètres de largeur : c’est le minimum afin de pouvoir circuler sans encombres autour d’une table de taille moyenne.
  • Pour une table classique pour 4 personnes, optez pour une terrasse comprise entre 5 et 10 m2. Pour une grande table, prévoyez plutôt entre 10 et 15 m2.
  • Si vous souhaitez faire de votre terrasse un véritable espace de vie, avec une table, un barbecue, un jacuzzi ou encore des meubles de jardin, prévoyez au minimum 20 m2.

Quelles démarches administratives ?

Cela va dépendre des caractéristiques de la terrasse. De manière générale, il est recommandé de vérifier le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Il fixe parfois des obligations d’emprise au sol ou de choix de matériaux.

  • Si votre terrasse est de plain-pied…

Une terrasse de plain-pied non couverte n’est pas considérée comme une emprise au sol et ne nécessite donc aucune formalité administrative. Néanmoins, certaines localités imposent l’utilisation de matériaux précis.

Si vous y ajoutez un auvent (terrasse couverte ou partiellement couverte), la surface est à présent considérée comme une emprise au sol. Dans ce cas, voici vos obligations en fonction de la surface de la terrasse :

  • Moins de 5 m² : vous n’avez pas de formalité à remplir.
  • Entre 5 et 20 m² : il vous faudra une déclaration préalable de travaux.
  • Plus de 20 m² : il vous faudra obtenir un permis de construire.

Bon à savoir : Si votre commune est dotée d’un PLU, le seuil passe de 20 à 40m².

Vous avez maintenant toutes les informations pour concrétiser votre projet ! Il ne vous reste plus qu’à consulter un professionnel de la terrasse bois en Alsace qui saura vous aiguiller et vous accompagner jusqu’à la première utilisation de votre nouvelle terrasse.

Je désire un devis pour une terrasse

Une terrasse en bois est naturelle et résistante, elle nécessite cependant un entretien régulier afin de garantir sa longévité. Nettoyage, traitement, lutte contre le grisaillement, vous trouverez ci-dessous quelques conseils et astuces pour protéger et raviver l’éclat de votre terrasse.

Les travaux d’entretien d’une terrasse en bois, varient selon le type de bois utilisé. Le teck, bois Ipé et autres bois exotiques imputrescibles nécessiteront évidemment un entretien moindre que les pins traités. Cependant dans l’un ou dans l’autre cas, l’exposition aux UV et aux aléas climatiques vont inévitablement faire virer la teinte de votre terrasse dans un ton grisâtre. Pour ceux qui trouveront cette couleur à leur goût, l’entretien se limitera à un simple nettoyage. Pour ceux veulent retrouver la couleur originelle de leur terrasse, il faudra entreprendre un traitement supplémentaire.

Un grand nettoyage une à deux fois par an

Une terrasse en bois ne nécessitera qu’un ou deux nettoyages dans l’année, de préférence après les saisons humides, et avant l’été. Ces lavages permettront de faire disparaître les impuretés qui se sont accumulées lorsque la terrasse est inutilisée. En effet, si vous ne procédez pas à ce nettoyage, les mousses vont apparaître, la pollution va se déposer et à la première pluie, votre terrasse se transformera en patinoire.

Pour ce nettoyage, un balai brosse et un jet d’eau feront l’affaire. Il est fortement déconseillé d’utiliser un nettoyeur haute pression. En effet, celui-ci risquerait d’endommager la structure du bois.

Nettoyer votre terrasse au balai et à la force des bras reste le moyen le plus sûr pour éviter d’endommager le bois.

Attention à la catégorie du bois

La majorité des bois employés dans la construction de terrasses sont des bois de catégorie 3 ou 4. Ils sont imputrescibles et ne craignent pas les insectes.

Pour se débarrasser des traces, vous n’avez pas besoin de peindre. En effet, les terrasses en bois ne boivent pas la peinture et les lasures seront inadaptées aux passages fréquents.

Bon à savoir : les salons de jardin en fer forgé sont à éviter sur les terrasses en bois. Ils risquent d’y laisser marques noires difficiles à faire disparaître.

Traiter le grisaillement

Peu importe l’essence du bois de la terrasse, celui-ci va, au cours des années, prendre une teinte grisâtre. Pas de panique ! il s’agit là d’un processus naturel dû aux UV du soleil et de l’eau de pluie. Pour atténuer cet effet et retrouver les couleurs d’origine du bois, il existe plusieurs solutions.

Huiler

L’application d’une huile de protection va limiter l’apparition de la grisaille. Ces huiles sont à appliquer une à deux fois dans l’année après le nettoyage de la terrasse. Ces huiles sont un moyen de prévention plutôt qu’un vrai traitement. En effet, elles n’agissent qu’en surface. l’application de ces huile comporte néanmoins un inconvénient majeur : il est nécessaire de procéder à plusieurs applications ce qui peut rendre le traitement fastidieux.

Dégriser

Pour se débarrasser totalement de la grisaille, il faut tout d’abord procéder à un “dégrisage”. Cette action consiste à appliquer un produit dégriseur, qui va ouvrir les pores du bois et en nettoyer la couche superficielle devenue grise. Ce produit se présente généralement sous forme de poudre et s’applique sur la terrasse que vous aurez préalablement lavée à l’eau. On doit laisser agir environ une vingtaine de minutes, puis on passe un jet d’eau sur la terrasse.

Saturer

Le saturateur est en fait une résine très liquide. Couplé au dégriseur, son action va rendre ses couleurs d’origine à la terrasse en bois. Le saturateur s’utilise après avoir dégrisé sa terrasse. Sa fonction est de faire ressortir les pigments du bois afin qu’ils retrouvent leur couleur d’origine. On peut saturer le bois de la terrasse sans avoir eu recours au dégrisement, mais il faudra tout de même partir sur une structure propre.

 

Dernier conseil : L’entretien de votre terrasse sera tributaire du bois que vous avez choisi pour sa construction, il est donc vivement conseillé faire appel à un professionnel de la terrasse en bois pour sa construction, afin d’avoir des bois adaptés à l’usage d’une terrasse en extérieur.

Je désire un devis pour une terrasse

Écologique, durable, chaleureux, facile à travailler, confortable, le bois offre toutes les qualités requises. Néanmoins, on utilise pas n’importe quel bois sur une terrasse exposée au soleil, aux intempéries, au gel, à la grêle…

Opter pour une terrasse en bois, c’est choisir un espace extérieur chic, chaud, naturel … et très tendance. Mais comment être sûr de choisir le bois le plus adapté pour votre future terrasse ? Les spécialistes de Woodia vous aident à faire le point.

Il y a quatre critères dont il faut tenir compte pour choisir les essences de bois pour une terrasse  :

  1. La durabilité : c’est la teneur en humidité. Plus le bois est humide, plus il est résistant aux conditions météo. Chaque essence est classée sur une échelle de 1 à 5. Ce classement vous permet de connaître son utilisation.
  2. La stabilité : C’est le phénomène de dilatation ou de rétractation des lames de terrasse selon les conditions météorologiques.
  3. L’esthétisme : Choisir la couleur, les noeuds, le touché du bois selon vos préférences. Bon à savoir : avec le temps, tous les bois ont tendance à “grisonner”. C’est une réaction naturelle face aux UV.
  4. Le prix : Il existe du bois à tous les tarifs.

Les essences

Le mélèze : Le mélèze est un conifère à la croissance lente et le seul résineux à perdre ses aiguilles en hiver. C’est le plus dense et le plus durable des résineux.

Ses avantages :

  • Le mélèze offre des teintes colorées, du beige jaune à l’orangé, brunissant avec le temps.
  • Très résistant aux intempéries et au froid, comme à la chaleur. Le mélèze, quasiment imputrescible, durcit avec le temps au contact de l’eau.
  • Très résistant aux chocs et aux usures.
  • Résiste bien au feu.
  • Simple d’entretien.

 

Pin traité autoclave : Le pin traité autoclave est généralement utilisé pour les pièces en contact direct avec le sol ou très près de celui-ci (structure, poteaux, lambourdes, terrasse etc.) les palissades, les clôtures. Généralement originaire d’Europe lorsqu’il est commercialisé, le bois de pin a le premier avantage d’être plutôt local. Son empreinte carbone n’est donc pas trop élevée. Cependant sa durée de vie n’est pas aussi longue que le bois exotique par exemple. Enfin, le prix est un des moins élevés

Le traitement du bois par autoclave est un procédé de traitement qui permet de rendre les essences de bois imputrescibles. C’est le procédé le plus efficace et le plus durable pour protéger les bois.

 

Thermopin : Le Thermopin est un bois tendre, modifié thermiquement pour augmenter sa stabilité. D’une couleur miel avec des petits nœuds plus sombres, il donnera un look chaleureux et traditionnel à votre terrasse.

Ses avantages :

  • pas de reprise d´humidité ou de manière infime.
  • sa stabilité qui permet une pose sans fixation apparente
  • utilisation d´essences locales
  • aucun produit chimique lors du traitement

 

Thermofrêne :Le Thermofrêne est également un bois modifié thermiquement. Sa couleur, brun moyen, associée au caractère de son veinage et à son absence de nœuds en font un bois d’une grande élégance.

 

Composite Strongdeck

Garanti 10 ans, Strongdeck dépasse en performance tout ce qui existe sur le marché. Ce bois composite est composé de 45% de polyéthylène haute densité (PEHD), 45% de fibres de bois, 10 % d”additifs divers (Anti-UV, etc.). Le faible relief des lames leur confère un toucher très doux. L”accroche pour la poussière est minimale. Les lames n’en perdent pas pour autant leur résistance à la glissance.
Les lames Strongdeck sont disponibles en trois couleurs : gris clair, gris anthracite et brun. La tenue de la teinte est excellente.

Kebony : Développée en Norvège, la technologie Kebony est un procédé breveté qui améliore considérablement les propriétés des bois résineux et leur donne l’apparence, la durabilité et le toucher du bois exotique

 

Ses avantages :

  • Raffiné & beau
  • Dureté maximale
  • Excellente solidité
  • Garantie longue durée
  • Faible maintenance

 

Accoya : Accoya est le premier bois haute technologie au monde. Créé à base de bois issus de sources durables. Le bois modifié Accoya égale, voire dépasse les meilleurs bois feuillus tropicaux en termes de durabilité, d’esthétique et de stabilité.

 

Ses avantages :

  • Approvisionnement constant provenant de sources certifiées adoptant une gestion durable
  • Longévité de classe 4
  • Excellente stabilité dimensionelle
  • Traité à coeur et qualité constante
  • Conservation de sa robustesse et de son charme naturel
  • Résistance accrue aux dégradations engendrées par les UV
  • Renouvelable et recyclable à 100%

 

Classification du bois

Les bois sont classés sur une échelle de 1 à 5 en fonction de leur résistance, 5 étant le plus résistant.  

Classe 1 : Cette classe regroupe les bois secs en application intérieure avec un taux d’humidité inférieur à 20 %. Ces bois sont généralement employés pour les menuiseries intérieures.

Classe 2 : Cette classe englobe les bois secs qui peuvent supporter occasionnellement un taux d’humidité supérieur à 20%, comme les ossatures et charpentes.

Classe 3 : Cette classe regroupe les bois qui peuvent être fréquemment en contact avec l’humidité, même au-delà de 20%. Ce type de bois est utilisé pour les menuiseries extérieures telles que le bardage.

Classe 4 : Ces bois peuvent être en contact permanent avec l’eau douce. Ils sont davantage stabilisés, ils sont imputrescibles. Certains le deviennent à l’aide d’un traitement, comme le Pin Sylvestre ou bien à l’aide d’un processus, comme le bois Frêne thermo chauffé. La plupart des bois exotiques se trouvent dans cette classe.

Classe 5 : Cette classe regroupe les essences ne craignant pas un contact permanent avec l’eau salée, ces bois sont très durables.

 

Je découvre les réalisations WOODIA